Télécharger le livre blanc
Guide de la gestion des dépensesLe guide de la factureFacture électronique
Facture électronique

Factur-X : quels enjeux pour les cabinets d’experts-comptables ?

La réforme de la facturation électronique introduit un nouveau format de facture dématérialisée : Factur-X. Cette nouveauté oblige les cabinets comptables à repenser leurs processus internes.

Factur-X en cabinet d'expertise-comptable
SOMMAIRE
This is some text inside of a div block.

La réforme de la facturation électronique introduit un nouveau format de facture dématérialisée : Factur-X. Cette nouveauté oblige les cabinets d’experts-comptables à repenser leurs processus internes, et les encourage à réinventer leur business model.

Si vous êtes expert-comptable, vous avez forcément entendu parler de Factur-X, ce nouveau standard de facturation électronique qui devrait progressivement s’imposer dans toutes les entreprises, d’ici à quelques années.

Mais peut-être ne savez-vous pas exactement de quoi il s’agit, ou en quoi ce nouveau format de facture va impacter votre quotidien. Alors on fait le point dans cet article !

Factur-X : de quoi parle-t-on exactement ?

Un nouveau format lié à la réforme de la facture électronique

Factur-X est un format de facture qui a été créé en 2017, par le Forum national de la facturation électronique et des marchés publics électroniques (FNFE-MPE) et son équivalent allemand (le FeRD), pour permettre la mise en œuvre de la norme sémantique européenne EN 16931.

Il n’est donc pas totalement nouveau, mais il fait beaucoup parler de lui en ce moment car il fait partie des 3 formats acceptés par l’administration fiscale, dans le cadre de la réforme de la facturation électronique qui entrera en application à partir de 2026.

Il est même LE format qui devrait, à priori, s’imposer dans les entreprises européennes, car, sans rentrer dans les détails techniques, il présente de nombreux avantages par rapport aux 2 autres formats acceptés (UBL et CII).

À quoi ressemble une facture au format Factur-X ?

Factur-X est un format souvent qualifié de mixte ou d’hybride. Car il comporte deux fichiers (PDF et XML), ce qui le rend à la fois lisible par :

  • Les humains (au format PDF)
  • Les logiciels comptables (au format XML)

Il contient toutes les données essentielles de la facture (date, numéro, identité et coordonnées de l’acheteur et du fournisseur, montant HT, TVA…) de manière structurée, et propose plusieurs profils de données, du “minimum” au “extended”, avec un nombre de champs qui varie pour s’adapter aux besoins de chaque entreprise.

Quelles sont les échéances pour adopter ce nouveau format ?

La facturation électronique va progressivement devenir obligatoire à partir du 1er septembre 2026 pour toutes les entreprises assujetties à la TVA, pour les transactions B2B. 

Plus précisément, la loi prévoit que :

  • L'obligation d'émettre des factures électroniques s’applique :
  • À partir du 1er septembre 2026 pour les grandes entreprises et les entreprises de taille intermédiaire (ETI).
  • À partir du 1er septembre 2027 pour les petites et moyennes entreprises (PME) et les micro-entreprises.
  • L'obligation de recevoir des factures électroniques s'appliquera quant à elle pour l'ensemble des entreprises dès le 1er septembre 2026.

Les échéances se rapprochent donc peu à peu, et les cabinets comptables doivent commencer à préparer leurs clients à ce nouveau cadre réglementaire. Et pour mener cette transition avec succès, ils doivent s'adapter dès à présent au format Factur-X.

Factur-X : un défi technique et organisationnel pour les cabinets comptables

L’importance de la conduite du changement

Factur-X (et plus largement la facturation électronique) représente un véritable changement de paradigme pour les experts-comptables. 

L’introduction de ce nouveau format marque en effet une généralisation de la dématérialisation et de la digitalisation de la profession.

Et ces avancées exigent des transformations organisationnelles profondes, comme : 

  • La formation des équipes pour les embarquer efficacement dans cette nouvelle étape.
  • L’acquisition de compétences techniques à travers des recrutements ciblés.
  • Une remise à plat de tous les process existants.
  • Un changement de mentalité, en particulier au sein des cabinets qui n'auraient pas encore pleinement pris le tournant de la transformation digitale.

Pour faciliter la conduite du changement, certains cabinets font d’ailleurs le choix de nommer un référent facturation électronique en interne, chargé de sensibiliser les équipes et de coordonner la transition.  

Le besoin de solutions digitales adaptées

Au-delà de l’enjeu organisationnel, Factur-X pose évidemment une problématique technique aux cabinets d’expertise-comptable. 

Ces derniers doivent en effet s’outiller pour être capable de générer et de traiter des flux de factures sous ce nouveau format, pour le compte de leurs clients. Pour cela, ils doivent opter pour un logiciel comptable compatible.

Le nouveau cadre réglementaire impose par ailleurs l’envoi des factures à travers de l’une des 2 options suivantes :

En choisissant un logiciel comptable qui développe sa propre PDP, comme Regate, les experts-comptables mettent donc toutes les chances de leur côté pour s’assurer une 

transition fluide vers la facturation électronique.

Le défi de la pédagogie auprès des clients

Dans cette phase de transition vers le format Factur-X et la facturation électronique, les experts-comptables vont par ailleurs devoir faire un gros effort de pédagogie auprès de leurs clients pour :

  • Clarifier les nouvelles exigences réglementaires qui s’imposent à eux.
  • Les sensibiliser à la nécessité de bien se préparer en amont de l’arrivée des échéances.
  • Gérer les inquiétudes et anticiper les éventuelles préoccupations liées à la transition.
  • Valoriser les avantages de la facturation électronique, en expliquant avec précision les gains de temps liés à la dématérialisation, la fiabilité de l’archivage des factures et l’interopérabilité totale de Factur-X.

Pour cela, ils doivent impérativement miser sur une relation de proximité, et mettre en place une stratégie de communication proactive pour maintenir un dialogue ouvert avec les clients tout au long du processus de transition.

La transition s’annonce donc complexe et exigeante pour les cabinets. Mais elle devrait aussi ouvrir de nouvelles perspectives passionnantes pour leur évolution…

Factur-X et la facturation électronique : un tremplin pour les experts-comptables ?

Un accompagnement stratégique de mise en conformité

Certaines entreprises ne mesurent pas encore l'importance de la réforme de la facturation électronique ou minimisent ses implications. D’autres la considèrent comme un fardeau réglementaire ou une épée de Damoclès qui flotte au-dessus de leur tête.

Quoi qu’il en soit, il y a un réel besoin d’accompagnement sur la question, et les cabinets comptables ont un rôle crucial à jouer pour accompagner leurs clients dans leur processus de mise en conformité. 

En adoptant au plus tôt le format Factur-X, ils se donnent donc les moyens de jouer le rôle de véritables Business Partners pour leurs clients. 

Plus ils maîtriseront le sujet, plus ils pourront en effet jouer un rôle de conseil stratégique, en proposant à leurs clients les solutions technologiques les plus adaptées, et en élaborant des plans d'action personnalisés, adaptés à la taille, au secteur d'activité et aux processus internes de chaque entreprise.

De quoi renforcer leur position en tant que partenaires de confiance et contributeurs clés à la réussite de leurs clients dans ce nouvel environnement réglementaire.

La fin de la saisie manuelle

Le format Factur-X et la facturation électronique vont considérablement accélérer la dématérialisation des factures ainsi que l’automatisation de leur traitement. Cela va permettre aux experts-comptables de se débarrasser des étapes chronophages de saisie manuelle.

Et c’est une excellente nouvelle : ils vont ainsi gagner en fluidité et se libérer du temps qu’ils pourront consacrer à des tâches à plus forte valeur ajoutée.

Tout le monde y sera gagnant : 

  • Les clients, qui bénéficieront d’un meilleur service. 
  • Les employés du cabinet, qui pourront se concentrer sur des missions plus intéressantes.
  • Le cabinet lui-même, qui pourra accroître son efficacité opérationnelle et sa rentabilité.

L’opportunité de repenser le business model du cabinet comptable

Pour finir, les gains de productivité générés par l’adoption du format Factur-X vont permettre aux experts-comptables de se réinventer en proposant de nouveaux services à leurs clients.

Ils vont en effet pouvoir se positionner pleinement comme bras droit des dirigeants, avec des prestations de DAF externalisé, de conseil en gestion de trésorerie, ou encore d’accompagnement en recherche de financement. 

De quoi donner une nouvelle image à la profession, et explorer des leviers de croissance inédits. 

La transition vers Factur-X et la facturation électronique ouvre donc la voie à une nouvelle ère pour les cabinets comptables. Et si cette transformation s’annonce riche en défis, elle promet également des bénéfices tangibles pour ceux qui sauront en saisir pleinement les opportunités !

guide pratique
LIVRE BLANC

Mettre en place un contrôle des dépenses efficace en PME

Et si vous testiez Regate by Qonto ?

Regate by Qonto automatise votre gestion financière et comptable et vous fait gagner du temps au quotidien.

Planifier une démo
Utilisateur Regate
Utilisateur Regate