Télécharger le livre blanc
Gestion de trésorerie

Comment optimiser la trésorerie d'une entreprise ?

Tous nos conseils pour optimiser la gestion de trésorerie dans les TPE et PME et conserver la maitrise de ses finances en entreprise.

Optimisation de la gestion de trésorerie en PME
SOMMAIRE
This is some text inside of a div block.

Pour une TPE ou une PME, gérer correctement sa  trésorerie est indispensable à la survie et à la croissance de l’entreprise. C’est en effet seulement en s’assurant de maintenir un niveau correct de trésorerie que l’entreprise pourra financer ses opérations quotidiennes. Les liquidités détenues par une entreprise sont une ressource précieuse qui, lorsqu'elle est bien gérée, peut aider l'entreprise à saisir de nouvelles opportunités, à surmonter une période de ralentissement économique, et à générer un avantage concurrentiel.

C’est particulièrement vrai pour les PME. Ces entreprises, de par leur taille et leur structure, peuvent rencontrer des défis spécifiques : difficultés à obtenir des crédits, délais de paiement prolongés de la part de leurs clients, ou moindre capacité à négocier des conditions avantageuses avec leurs fournisseurs. Leur trésorerie peut aussi être plus volatile, avec des entrées et sorties d'argent plus irrégulières… ce qui rend leur gestion encore plus critique !

Stratégies pour optimiser la gestion de la trésorerie

Comment répondre à ces multiples défis ? En s’appuyant sur des stratégies et des outils pour optimiser sa gestion de la trésorerie. Les dirigeants et les équipes Finance disposent en effet de plusieurs leviers pour y parvenir. 

Améliorer les processus de recouvrement des créances. 

L'un des moyens les plus efficaces pour optimiser la trésorerie est de réduire les délais de recouvrement des créances. Cela peut être réalisé en optimisant les conditions de paiement avec les clients et en mettant en place un suivi proactif des comptes clients. La mise en place de systèmes de facturation électronique peut accélérer le processus de facturation, et l'offre d'options de paiement flexibles (par exemple, le paiement en ligne) peut encourager les clients à payer plus rapidement. Une politique de crédit claire et strictement appliquée peut également aider à éviter les retards de paiement.

Mettre en place une gestion efficace des paiements. 

À l'inverse, la gestion des paiements doit être effectuée de manière à conserver le plus de liquidités possible sans porter atteinte aux relations avec les fournisseurs. Cela peut signifier négocier des conditions de paiement plus longues avec les fournisseurs, optimiser les cycles de paiement pour tirer le meilleur parti des termes de crédit, ou automatiser les paiements pour éviter les retards et les pénalités. Des outils tels que la facturation automatisée et les logiciels de gestion des dépenses peuvent faciliter ce processus.

Penser aux investissements à court terme

Une trésorerie négative n’est évidemment pas une bonne chose. Mais une trésorerie trop excédentaire n’est pas non plus souhaitable : c’est de l’argent qui “dort” et qui pourrait être plus utile ailleurs. Les excédents de trésorerie, même à court terme, peuvent être investis pour générer des revenus. Selon le niveau de risque que l'entreprise est prête à assumer, elle peut choisir d'investir dans différents placements, tels que des comptes à terme.

Mise en œuvre et suivi de la gestion de trésorerie

Définir ses priorités et ses objectifs.

La mise en œuvre des stratégies de gestion de trésorerie nécessite une planification soigneuse, l'implication de toutes les parties prenantes, et une formation appropriée des employés aux nouvelles méthodes et outils. L'entreprise doit d'abord définir ses objectifs en matière de trésorerie, puis élaborer un plan pour atteindre ces objectifs. Ce plan doit être communiqué à toutes les parties prenantes et intégré dans les processus quotidiens de l'entreprise. La formation continue des employés aux outils et techniques de gestion de trésorerie est également essentielle pour assurer leur adoption et leur utilisation efficace.

Bien choisir ses indicateurs de performance clés (KPIs)

Pour évaluer l'efficacité des stratégies de gestion de trésorerie, l'entreprise doit suivre des KPIs financiers pertinents. Ces KPIs peuvent inclure le ratio de liquidité, qui mesure la capacité de l'entreprise à couvrir ses obligations à court terme, le délai moyen de recouvrement des créances, qui mesure la rapidité avec laquelle l'entreprise recouvre ses créances, ou encore le délai moyen de paiement, qui mesure la rapidité avec laquelle l'entreprise paie ses fournisseurs, par exemple.

Travailler sur le long terme et adapter sa stratégie

Enfin, la gestion de trésorerie n'est pas une activité ponctuelle, mais un processus continu. Il est important de revoir régulièrement les stratégies de gestion de trésorerie et de les ajuster en fonction des résultats obtenus et des conditions du marché. Cela implique de surveiller les KPIs, de recueillir des commentaires de toutes les parties prenantes, et de rester à l'affût des nouvelles tendances et outils en matière de gestion de trésorerie.

guide pratique
LIVRE BLANC

Mettre en place un contrôle des dépenses efficace en PME

Et si vous testiez Regate by Qonto ?

Regate by Qonto automatise votre gestion financière et comptable et vous fait gagner du temps au quotidien.

Planifier une démo
Utilisateur Regate
Utilisateur Regate